« Street life », performances dans la ville

Mobilité des espèces

La faune et la flore doivent bouger pour survivre. Dans nos paysages urbanisés, les entraves et les obstacles sont nombreux. 3,2,1....On ne bouge plus! Une pause, un silence, figer l'instant présent pour une prise de conscience individuelle et partagée. Lundi 30 avril, 18h30, Pont de la Machine.

ZFNYY ZFNYY C ZFNYY C XaBqzz

Place Bulle Air

Exposition

Place Bulle Air


Exposition

HETS, projet porté par Laura Nicollin

Place Bulle-Air, une exposition réalisée par les étudiants de la HETS pour interpeller le public sur la question du lien social dans l’espace public avec pour exemple la place de Bel-Air

La place de Bel-Air, un pôle d’échanges permettant de sauter d’un bus à un tram en quelques minutes, mais quelle place est réellement réservée à l’échange à cet endroit ? C’est la question posée par les étudiants de la Haute école de travail social (HETS) au travers de l’exposition Place Bulle-Air. Les infrastructures urbaines sont pensées pour optimiser le temps, mais dans cette course contre la montre, un espace est-il encore pensé pour se rencontrer, pour créer du lien ? Une bulle d’air pour respirer, ralentir est-elle possible ?

Cette exposition, sur la place Philibert Berthelier, adjacente à la place de Bel Air, fait la part belle aux témoignages des passants, récoltés par les étudiants de la HETS, et aux photos  de ces utilisateurs de la place ayant joué le jeu en se laissant immortaliser par le photographe Niels Ackermann, mandaté pour l’occasion. Photos, témoignages, et réflexions sur cet espace urbain, le tout dans un nuage de bulles, c’est à voir du 19 avril au 3 mai sur la place de Bel-Air.

Pour prolonger cette réflexion, la conférence Quel temps est-il, Ville et rythmes de vie en évolution de Luc Gwiazdzinski, géographe, et professeur à l’Université de Grenoble Alpes sera donnée le vendredi 27 avril à 17h. Une exposition « Flux » donne à voir des photographies de la circulation des usagers de la place de Bel-Air réalisées par Niels Ackermann.

Haute école de travail social du 27 avril au 25 mai

HETS, Rue Pré-Jérôme 16, Genève

Exposition – 19 avril au 3 mai, place de Bel-Air
Portraits-photos, témoignages et chemins de « déam-bulle-ation » sur la Place Bel-Air
Carlo Fontana et Michèle Gunn-Sechehave ont collaboré avec le photographe Niels Ackermann sur une série de portraits de passants à la place Bel-Air.

Conférence – 27 avril – 17h00 – HETS
Quel temps est-il ? Villes et rythmes de vie en évolution – Luc Gwiazdzinski
A la question quotidienne sur le « temps qu’il fait », Luc Gwiazdzinski propose d’ajouter celle sur le « temps qu’il est ». Cette dimension temporelle essentielle a longtemps été oubliée dans l’observation, l’aménagement, la gestion et le développement de villes souvent considérées comme des structures figées fonctionnant 16 heures sur 24 et 5 jours sur 7. Pourtant, les systèmes urbains évoluent selon des rythmes quotidiens, hebdomadaires, mensuels, saisonniers ou séculaires, mais aussi en fonction d’évènements, d’incidents et d’usages difficiles à articuler. L’évolution rapide de nos modes de vie oblige à intégrer le temps à nos réflexions interdisciplinaires. Face aux tensions sur les individus, les organisations et les territoires, face aux risques d’inégalités et aux conflits d’usages, face à la prévisible saturation des espaces, des temps ou de l’attention et au « burnout » prévisible, il est urgent d’adopter une approche « chronotopique » et rythmique de nos villes et de nos vies, et d’imaginer les contours d’un « chrono-urbanisme ». Ensemble, apprenons à « habiter le temps ».

Luc Gwiazdzinski est géographe (Université Grenoble Alpes) spécialisé sur les questions de temps et de mobilités. Il a dirigé de nombreux programmes de recherche et colloques internationaux et publié une dizaine d’ouvrages sur ces questions parmi lesquels : Chronotopies. Lecture et écriture des mondes en mouvement, Elya ; L’Hybridation des mondes, Elya ; La ville 24h/24, L’aube ; Nuits d’Europe, UTBM ; La nuit en questions, Hermann ; La nuit dernière frontière de la ville, L’Aube.

Etudiant-e-s : Carlo Fontana (HETS), Michèle Gunn-Sechehaye (HETS)
En collaboration avec : Niels Ackermann, Ariane Irle et Isabella Sobieszek.
Avec le soutien de : Ulrike Armbruster et Laura Nicollin

 

HETS

feutr femme pantoufles de Jane laine Mary chaussures Style pour 8ZpXX

Lignes de partage

Quand les chemins se croisent

Infos pratiques:

Parc des Bastions

de 2 Shoes Deadpool 2 Cosplay Cosplay Deadpool Domino

70 Strap 60 s T marron sandales cuir Vtg en s qRPfwR45

Parc des Chaumettes

Lien Google Maps

Place des Nations

Lien Google Maps

Square Chantepoulet

Lien Google Maps

Lignes de partage


Quand les chemins se croisent

HEPIA, projet porté par Agnès Perreten et Ivan Vuarambon

Lignes de partages, c’est une rencontre entre les étudiants en troisième année d’architecture de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (HEPIA) et des personnes migrantes hébergées dans des centres d’accueil à Genève.  C’est aussi la création de cartes mentales suite à l’analyse des déplacements de chacun dans la Cité. De ces différentes trajectoires observées, quatre points d’intersection communs aux étudiants et aux personnes migrantes ont été identifiés : quatre pavillons éphémères sont installés du 19 avril au 3 mai sur ces lieux pour interpeller le public sur la question migratoire au travers de récits, de cartes, de vidéos. 

Débuté en octobre 2017, ce projet mené par les étudiants de troisième année en architecture à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (HEPIA) part d’un postulat de base : l’immigration, le déplacement de populations, l’accueil et l’intégration des personnes migrantes posent la question de leur place dans la Cité, celle qu’on leur réserve et celle qu’elles prennent de façon spontanée. Un champ d’exploration pour les étudiants qui permet de confronter leur perception et leur usage de l’espace public à celui des personnes migrantes. Quels sont les trajets que les uns et les autres effectuent dans la ville ? Comment se créée, au travers de ces déplacements, une perception de l’espace public? Existe-t-il des points d’intersections dans la ville où étudiants et personnes migrantes se croisent ?

Aux termes de nombreuses rencontres, de cartes mentales réalisées, quatre lieux de croisement ont été choisis : les alentours des Bastions, le parc des Chaumettes, Nations et le Square Chantepoulet. Quatre emplacements pour installer des pavillons éphémères symbolisant ces points de rencontres. Ces structures pensées par les étudiants, montées avec l’aide des personnes migrantes, rappellent des abris d’architecture de crise et interpellent par leur présence dans l’espace public. Un pavillon aborde les droits humains, un autre projette des films, un troisième expose les cartes mentales et le dernier retrace les parcours, expériences et récits. Conjointement au projet Lignes de partages, les étudiants de la section Cinéma du réel de la HEAD donnent la parole aux migrants et aux étudiants de la filière architecture en réalisant des entretiens filmés.

Des installations à ne pas manquer aux quatre coins de Genève qui rend visible l’invisible.

Square Chantepoulet
Square Chantepoulet
Deadpool Cosplay Shoes Domino Cosplay 2 de 2 Deadpool Place des Nations
Place Béla Bartok
Parc des Chaumettes

 

Etudiant-e-s de la filière Architecture HEPIA et personnes migrantes

Groupe Nations
Nicolas Lhermurier, Fanny Marois, Alexis Ouvrier-Buffet, Juliette Paget, Amélie Verguet
Ibrahim

Groupe Chantepoulet
Matthieu Buhlmann, Emanuele Dioguardi, Danilo Giglio, Hugo Milan, Romain Roulin
Kamran, Mohamed et ses quatre amis

Groupe Béla Bartok   
Célia Birlouez, Mathilde Grunacker, Gäelle Letort, Fabien Peter, Florian Vancoff
Hamsourou Perhad, Jarrak Kabad, Alshafara Hasan, Alshafara Karrar, Kwakombe Phillip, Bandegui Ebrahim, Tolvian Bahram

Groupe Chaumettes
Jonathan Fernandes Pedrosa, Iluta Lorence, Amélie Verguet, Mélissa Voindrot, Sophie Zlotowski
Jassim, Naemi Asadullah, Ibrahim, Kibrom, Abdurrahim, Gorgen, Aboli, Sardar, Moqim Amiti, Anouar, Ibrahim Haidari, Mengestab Biniam, Ismaila

Partenaires : Hospice général

Enseignant-e-s : Agnès Perreten, Ivan Vuarambon

En collaboration avec la filière Cinéma du Réel de la HEAD

Etudiant-e-s HEAD Cinéma du Réel
Yasmine Bahechar, Megane-Coralie Brulhart, Zeineb Cherif, Amanda Cortes, Mathis Damour, Sylvain Froidevaux, Elijah Graf, Alexandre Haldemann, Linn-Nora Henz, Sarah Imsand, Ianjasse Matabele, Elena-Laura Petitpierre, Noemie Ruben, Alexandra  Simpson, Jennifer Taylor, Youssef Youssef

Enseignantes :
Clara Alloing, Emilie Charriot, Marie Losier, Valérianne Poidevin

 

HEPIA | HEAD

La mobilité au service de votre santé

Une journée de prévention et de promotion de la santé

Infos pratiques:

Parcours, mercredi 25 avril, 10h00-16h00

Lien Google Maps

La mobilité au service de votre santé


Une journée de prévention et de promotion de la santé

HEdS, projet porté par Adeline Paignon

Une journée, une cartographie et cinq ateliers pour faire découvrir les bienfaits de la mobilité sur la santé. Balade saine et gourmande, promenade dans les coins de Genève où la qualité de l’air est pure, conseils en nutrition, lieux « baby friendly » et immersion interactive dans le corps humain en activité sont à découvrir le 25 avril au Parc Bertrand. 

Considérer la ville comme un terrain d’exploration et pouvoir s’en servir pour mieux exploiter les bénéfices de la mobilité sur la santé au quotidien, c’est l’objectif de la journée de prévention et de promotion de la Haute école de santé (HEdS) « La mobilité au service de votre santé » qui se déoule au parc Bertrand le mercredi 25 avril.

Lorsqu’on vit en ville, on se demande souvent ce que l’on respire, et quel est l’impact de la pollution sur la qualité de vie. « Itinér’Air » propose des parcours estampillés « air sain », mais surtout des conseils sur la mobilité douce. En matière d’activité physique, l’atelier « Sport en ville » permet de découvrir des lieux aménagés pour le sport, et l’atelier « Voyage dans le corps humain » vous invite à mieux comprendre ses bienfaits sur le corps : comment réagit mon système respiratoire, mon cœur, comment fonctionnent les muscles ? Après l’effort, le réconfort, certes, mais pas n’importe comment : l’attrait de la ville, c’est d’y découvrir toujours de nouveaux lieux. L’atelier « Eat’inéraire plaisir » répertorie des lieux de pique-nique en plein air situés à proximité d’activité culturelles et de loisirs et « Baby friendly » présente des lieux aménagés spécialement pour l’accueil des familles avec enfants et nourrissons. Bougez, c’est bon pour votre santé !

Flyer de l’événement

Etudiant-e-s : 

« Sport en ville »
Geraldine Hoefflin, Pierre Gaillard, Celine Mabillard, Donata Rumbaviciute, Nashwa Said-Abdelhaleem-Mohammed, Michael Walker, Nicolas Muller, Sabrina Pais, Viva-Rosa  Leverington

Tutrice: Christine Maupetit

« Baby Friendly »

Eleanor Platt, Anne Mollier-Carroz, Yasmine Perret, Melina Amez-Droz, Jessica Lopes, Malinka Zibilich, Leila Fechtali-Moute , Ophelie Genoud , Sophie Maire , Virginia Ferraris, Patricia Barbosa Oliveira

Tutrice : Maud Elmaleh

« Voyage dans le corps humain »

Chloe Agniel   , Arbenita Aliti  , Maria-Yusie Cuero-Mondragon  , Zelia Kim  , Lisa Mancini , Lindita Nesimi , Alicia Oleiro-Cordeiro

Tuteur, tutrice: Elodie Ambrosetti, Jérome Schmidt

« Itinér’Air »

Ashaki Tiggs , Sebastien Acevedo , Ndeye-Khoudia Ba , Bastien Edou , Lucie Perillard

Deadpool de Cosplay Cosplay Domino 2 Deadpool Shoes 2 Deadpool Cosplay de Deadpool Cosplay Shoes Domino 2 2 Tutrices: Cécile Attardo, Karine Jaggi

« Eat’inéraire plaisir »

Nina Gremaud , Nathalie Walker , Ava Ewald , Ugo Prada , Carline Preti , Doinita-Andreea Rouly, Moreira Carina

Tuteur, tutrices : Jérémy Cela, Magali Magistrale, Pasqualina Riggillo

Enseignante : Adeline Paignon

HEdS

Le Grand Genève : sa population et son désir de vivre ensemble

Enquête 2018 par Andrea Baranzini, Caroline Schaerer, Sabine Emad

Le Grand Genève : sa population et son désir de vivre ensemble


Enquête 2018 par Andrea Baranzini, Caroline Schaerer, Sabine Emad

H 5 10 gl 2024 Ballerines Femme YAY6rBxwq

La HES-SO Genève présente la deuxième édition de son enquête sur la vie dans le Grand-Genève. « Le Grand Genève : sa population et son désir de vivre ensemble » est réalisée par les professeurs Andrea Baranzini, Caroline Schaerer et Sabine Emad, ainsi que les étudiants de la HEG-Genève, et soutenue par l’agglomération franco-valdo-genevoise. L’évolution la plus notoire, par rapport à l’enquête réalisée en 2016, concerne la mobilité. Cela reste de loin la préoccupation principale pour 45% des sondés, alors qu’ils n’étaient que 34% en 2016. La satisfaction par rapport au temps de trajet domicile-travail s’est fortement détériorée. Pour les personnes interrogées, le mode de transport à privilégier serait les transports publics (72%), suivi par le vélo (9%) et le co-voiturage (5,8%).

L’enquête sur le Grand Genève est réalisée tous les deux ans par la HEG, projet porté par Andrea Baranzini

Lire le rapport complet de l’enquête

Télécharger l’enquête Grand Genève – Tribune de Genève

Consulter l’enquête Grand Genève – Tribune de Genève

Hommes Clarks Desert taille Boots 11 Original Vintage FwPnFxTrfq

Genève musicale

Parcours virtuels sonores

Genève musicale


Parcours virtuels sonores

HEM, projet porté par Eric Daubresse et Luis Naon

Quatre parcours virtuels offrent une immersion dans un univers sonore, et transportent l’auditeur dans Genève, de la Place Cornavin au Cimetière des Rois, en passant par la Cathédrale et la Rade.

La mobilité résonne également d’un point de vue musical. Les lieux, les déplacements, l’environnement sont emprunts de sons et participent de notre histoire dans la ville. La classe de composition de la HEM propose la réalisation de plusieurs parcours virtuels musicaux et sonores, articulés autour de la mobilité. Textes enregistrés, musiques originales,  sons d’origine diverses ou encore paysages sonores, ces parcours donnent à voir un univers créé en fonction de différents points urbains. Ces parcours virtuels se rapprochent ainsi du concept de Hörspiel ou théâtre radiophonique. Chaque parcours est lié à un lieu de la ville de Genève ou de la région proche et peut être écouté depuis ce lieu pour une expérience totalement immersive, ou de tout autre endroit. Sur un appareil mobile, lecteur mp3 ou smartphone, ou depuis chez soi, la technique d’encodage en binaural permettra de simuler un environnement en 3D à 360° qui pourra être écouté sur casque. Les parcours durent entre 2 et 5 minutes.

 

Rêverie pour Samba de Benjamin Lavastre

« À partir d’enregistrements réalisés à l’Office cantonal de la population et des migrations de Genève, la pièce reconstruit une « surréalité » sonore où se mêlent les instructions réglementaires, les sons du quotidien et une musique fantasmée comme un écho du pays d’origine. »

A écouter à la Place Cornavin, symbole des flux de population

Lecteur audio
00:00
Cosplay Domino 2 de Cosplay Deadpool 2 Deadpool Shoes 00:00
00:00

 

Protagoniste du texte © Illustration de Martí Buïl Castells

L’Escalade et moi de Xavier Palà i Nosàs

«Face à une expérience comme celle de la Fête de l’Escalade, notre corps et la Vieille Ville de Genève expérimentent une forme de symbiose à travers une mobilité corporalisée, exprimée dans le sonore et le musical.»
A écouter sur l’Esplanade de la Cathédrale, au centre de la Vieille Ville

Chaussons Bleu pour de 40 Bleu 41 EU Femme fonseca 5nBTTWqS

 

Paesaggio Meccanico (con Rimbaud) de Matteo Gualandi

« Vivre dans un pays différent c’est aussi apprendre une nouvelle langue ; donc une nouvelle façon de s’exprimer et de penser, avec ses sons, ses formules et ses couleurs. Les auteurs que l’on aime nous conduisent dans la découverte. « L’éternité » de Rimbaud est un poème auquel je tiens spécialement. Ma musique lui sera complémentaire et en même temps indépendante ; un nouvel espace avec lequel le texte va interagir et se confronter. »

A écouter sur La Rade, symbole d’éternité

 

Yves Pagès, démonstration d’Eric Daubresse et Luis Naon

« Né en 1963 à Paris, Yves Pagès a été pion, veilleur de nuit, libraire, pigiste, magasinier, thésard, vacataire à Paris-8, pensionnaire à la Villa Médicis, dramaturge, essayiste, et auteur d’une dizaine de fictions, etc… Trois sujets pour une « Démonstration », Mbo, jeunechomeurdiplômé – Lucien, désargenté structurelDevoir de vacances. »

A écouter entre La Jonction et le Cimetière des Rois

 

Les compositeurs

Benjamin Lavastre

Né à Aix en Provence, compositeur, guitariste et enseignant, Benjamin Lavastre suit actuellement un cursus de composition à la Haute école de musique de Genève auprès des professeurs Michael Jarrell, Luis Naon et Eric Daubresse.

 

 

 

 

Xavier Palà i Nosàs

Xavier est né à Ponts, un petit village de la Catalogne. C’est là qu’il a eu son premier contact avec la nature et la musique. Deux éléments fondamentaux qui, dans son art, vont interagir entre eux comme inspiration et canal de création. Les graines plantées successivement par sa famille et par le professeur J. Ll. Guzmán-Antich ont été arrosées à l’Escolania de Montserrat. Et voilà que l’eau de cette montagne était bénie par la grâce de la Vierge de Montserrat et que l’arrosage a bien marché. Les feuilles ont été bien soignées au Conservatoire de Cervera, et amenées a posteriori à Barcelone, auprès de l’Escola Superior de Música de Catalunya ou Xavier s’est formé comme pédagogue du piano. Finalement, il a eu la chance d’étudier la composition à la Haute école de musique de Genève dans la classe de composition de Michael Jarrell, Luis Naon, Eric Daubresse et Santiago Diez-Fischer, ainsi que pendant deux année de direction d’orchestre dans la classe de Laurent Gay. Une étape dans laquelle sa création a pu trouver son canal et sa manière.

 

Matteo Gualandi

Né à Rome le 26 octobre 1995, Matteo Gualandi commence ses études musicales dans sa ville d’origine, où il étudie la trompette. En 2011, il commence ses études de composition musicale, avec C. Perugini et D. Bravi. En 2015, il intègre la classe de Composition et Composition électroacoustique de Michael Jarrell, Luis Naon et Pascal Dusapin au sein de la Haute école de musique de Genève, qui constitue actuellement son occupation principale. En 2018, il est admis à l’Académie Manifeste au sein de l’IRCAM de Paris.

 

 

Eric Daubresse, Michael Jarrell et Luis Naon sont enseignants pour la classe de composition et composition mixte à la Haute école de musique de Genève. Santiago Diez Fischer y est assistant.

 

Etudiants : Matteo Gualandi, Benjamin Lavastre, Xavier Palà i Nosàs, de la classe de composition de la HEM
Enseignants : Eric Daubresse, Luis Naon
Assistant : Santiago Diez-Fischer
Voix : Lino Eden, Margot Le Coultre, Eva Gattabigio, Lou Golaz, Noa Kopec, Jeremie Nicolet (comédiens de la classe préprofessionnelle théâtre du CMG) sous la direction d’Anne-Marie Delbart

Ingénieurs son : David Poissonnier et Christophe Egea

 

HEM

 

Galileo Galilei

Esthétique et politique du mouvement

2 Deadpool Cosplay Cosplay Shoes Deadpool de Domino 2 Infos pratiques:

Exposition 24 avril - 3 mai

Lien Google Maps

Vernissage, mardi 24 avril, 19h00

Galileo Galilei


Esthétique et politique du mouvement

HETS, HEAD, projet porté par Mathieu Menghini

D’une rencontre philosophique à la visite des automates au MAH de Neuchâtel, du dialogue d’un homme avec lui-même au visionnage de Trafic de J. Tati – le Groupe Galilée interroge le mouvement d’un point de vue esthétique et politique, et aboutit sa réflexion par la création d’une œuvre.

Le groupe Galileo Galilei, d’après le célèbre astronome qui a amené l’humanité à reconsidérer la mobilité de la Terre par rapport aux autres astres, est constitué d’étudiant-e-s de la Haute école de travail social (HETS). Changer de point de vue et interroger le mouvement sous ses différentes formes, croiser art et citoyenneté permet de créer du commun, de l’expérience partagée. Le Groupe Galilée a interrogé l’esthétique et la politique du mouvement en divers domaines : la mobilité sociale – par une rencontre avec la philosophe Chantal Jaquet, la mobilité dans les transports – par le visionnage de Trafic de J. Tati, la mobilité mécanique – par la visite des automates Jaquet-Droz du MAH de Neuchâtel, ainsi que les mouvements du moi tels que saisis dans le dialogue d’un homme avec lui-même, à travers le temps – en assistant à une représentation de La Dernière bande de S. Beckett. Après ces différentes expériences, et comme aboutissement de la réflexion, le groupe cristallise l’évolution de ses sentiments dans une représentation artistique avec l’appui de la Haute école d’art et de design (HEAD).

 

Domino de 2 Shoes Cosplay Deadpool Cosplay 2 Deadpool Pour aller plus loin, le Master TRANS– de la HEAD, en dialogue avec la HETS, propose une journée d’échanges autour de la mobilité intitulée « Libellules – Circulations » le 24 avril. Cette journée – où se croiseront récits d’expériences et réflexions sur des projets réalisés dans des zones dites périphériques – sera organisée autour de présentations d’invité-e-s et de récits d’expériences des étudiant-e-s.

Etudiant-e-s : Module libre Art & engagement de la HETS, Master TRANS– de la HEAD
Partenaires : HES-SO Genève, HETS, HEAD, La Marmite
Enseignant-e-s : Olivier Desvoignes, Marianne Guarino-Huet, Mathieu Menghini
Médiatrices culturelles : Alice Izzo, Lomée Mévaux
Vernissage : Mardi 24 avril 2018 à 19h à l’Edicule Art’lib

HETS | HEAD

Libellules-Circulations

Journée d'échanges

Libellules-Circulations


Journée d'échanges

HEAD, HETS, projet porté par Olivier Desvoignes et Marianne Guarino-Huet

Le Master TRANS–, en dialogue avec la HETS, propose une journée d’échange autour à de la mobilité (circulation entre les
institutions culturelles ge nevoises et le quartier des Libellules, circulation des savoirs, mobilité sociale). Cette journée – où se croiseront récits d’expériences et réflexions sur des projets réalisés dans des zones dites périphériques – sera organisée autour de présentations d’invités et de récits d’expériences des étudiant-­e-­s.

Intervenant-e-s : Ghislaine Heger, cinéaste; Mathieu Menghini, historien et chargé d’enseignement en pratiques de l’action culturelle; Marie Preston, artiste et maitre de conférence à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis; Mathilde Villeneuve, co-directrice des Laboratoires d’Aubervilliers.

10h00-­13h00 : Présentations des invitées et discussion.
13h-­14h : Buffet
14h00-­17h00 : Présentation des projets collectifs des étudiant-­e-­s et concert
dans l’espace public.
17h30 : Concert : Quentina, chanson d’Amérique latine

 

HEAD | HETS

Chaussettes femmes Minitoo femmes Chaussettes Minitoo Chaussettes femmes Minitoo Minitoo 0RYXqddZ

La forêt de la salamandre

Parcours

Infos pratiques:

Jeudi 26 avril

La forêt de la salamandre


Parcours

Mieux connaitre les animaux, c’est s’engager pour la nature. La salamandre est un animal méconnu, mais qui réside pourtant à nos côtés. Le Centre de coordination suisse reptiles et amphibiens, Genève (KARCH Genève), la revue La Salamandre et la Direction générale de l’agriculture et de la nature (DGAN), en collaboration avec la filière Gestion de la nature d’HEPIA, organisent une visite guidée pour «les voisins » de la salamandre. En permettant aux habitants de la ville d’observer les déplacements de ces animaux, on sensibilise la population à sa protection. Dans le cadre du Festival salamandre, se tenant en octobre, la revue Salamandre organise une résidence d’artistes naturalistes qui présenteront leurs œuvres sur place.

Étudiant-e-s : Nicoline Coullery; Sofyen Essaafi; Michele Ferrario; Elena Fiamozzi; Audrey Friedli; Emilie Gindrat; Mischa Heubi; Samuel Loup; Cyril Messiaux; Eliane Naef; Rachel Payre; Adele Rauzier; Romain Rouiller-Monay; Johann Varone; Lucas Wolfer; Jonathan Conti; Julien Bulliard; Fabrice Buffard; Fanny Berset; David Faulcon

Enseignant-e-s : Daniel Béguin, Patrice Prunier , Claude Fischer

Assistante : Laure Figeat

Mobiles par nature !

Colloque

Infos pratiques:

Colloque, jeudi 3 mai, 9h00-17h00 (sur inscription)

Lien Google Maps

Inscription

Mobiles par nature !


Colloque

HEPIA, projet porté par Claude Fischer

2 Shoes Deadpool 2 de Cosplay Domino Deadpool Cosplay En matière d’écologie,  de protection et de gestion de la biodiversité, la recherche appliquée est fondamentale, par exemple pour développer une infrastructure écologique fonctionnelle dans l’espace rural comme dans l’espace urbain en Suisse. Tout l’enjeu est de créer et de maintenir des réservoirs de biodiversité et des structures de mise en réseau – corridors et relais – sur le territoire.

Les animaux sont par définition des organismes qui ont la capacité et le besoin de se déplacer. Mouvements saisonniers ou journaliers la mobilité représente un enjeu majeur pour leur survie. La colonisation de nouveaux espaces et les échanges entre populations sont également indispensables, autant pour les animaux que pour les végétaux. Le maintien de voies de déplacements fonctionnelles – les corridors écologiques – sont ainsi des éléments du paysage qui revêtent une importance cruciale, en particulier dans un contexte où la fragmentation du paysage augmente régulièrement. Comprenant des aires protégées et des aires de mise en réseau, la mise en place de ce que l’on appelle « l’infrastructure écologique » permet de conserver la biodiversité, et ainsi de contribuer à la qualité de vie en Suisse.

Avec des intervenant-e-s de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (HEPIA), de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), de la Direction générale de l’agriculture et de la nature (DGAN) et du Museum d’histoire naturelle (MHN), le colloque « Mobiles par nature ! » explore la contribution de la recherche à la mise en place de l’infrastructure écologique : Quelle est la vision nationale à ce propos ? Quel est l’importance de la qualité des trames verte et bleue dans un contexte de densification urbaine ? Comment contrer la pollution lumineuse ?

Programme Mobiles par nature!

Intervenants : Bertrand von Arx (DGAN); David Bärtschi (La Libellule) , Franck Cattaneo (HEPIA); Olivier Donzé (HEPIA); Alain Dubois (HEPIA); Claude Fischer (HEPIA); Pierre-André Frossard (HEPIA); Anthony Lehmann (G21); Arthur Sanguet (G21); Gabriella Sylvestri (OFEV);

Dans le même cadre, la filière Gestion de la nature de HEPIA édite un livret à propos des ces infrastructures écologiques, qui sera mis à disposition lors des différents événements:

Mobile(s) par nature : petits et grand enjeux des infrastructures écologiques

Entraves et obstacles à la mobilité de la faune sont nombreux dans nos paysages urbanisés. Les trames paysagères sont une des solutions pour faciliter les déplacements des espèces, et participent de la mise en place de l’infrastructure écologique. Explorées par les étudiant-e-s de la filière Gestion de la nature d’HEPIA, ces trames sont présentées dans cet ouvrage qui regroupe cinquante brèves illustrées à propos de la faune et de la flore de la région.

Étudiant-e-s : Nicoline Coullery; Sofyen Essaafi; Michele Ferrario; Elena Fiamozzi; Audrey Friedli; Emilie Gindrat; Mischa Heubi; Samuel Loup; Cyril Messiaux; Eliane Naef; Rachel Payre; Adele Rauzier; Romain Rouiller-Monay; Johann Varone; Lucas Wolfer; Jonathan Conti; Julien Bulliard; Fabrice Buffard; Fanny Berset; David Faulcon
Enseignant-e-s : Daniel Béguin, Patrice Prunier , Claude Fischer
Assistante : Laure Figeat

Genève / 2050

Quelle(s) mobilité(s) ?

Infos pratiques:

Shoes Cosplay de Deadpool Cosplay 2 2 Deadpool Domino Workshop, mardi 24 avril - complet

Lien Google Maps

Genève / 2050


Quelle(s) mobilité(s) ?

HEG, projet porté par Thomas Gauthier

Une démarche prospective pour imaginer Genève en 2050. Professeurs, étudiants, professionnels de la mobilité échangent leurs savoirs pour imaginer et construire les futurs possibles et souhaitables de Genève.

Genève. 2050. Difficile, si ce n’est impossible, de prévoir comment les habitant-e-s se déplaceront ; quelle sera la place du véhicule individuel ; des véhicules autonomes ; de la mobilité douce ; du télétravail ? Et pourtant, construire le canton de Genève souhaité en 2050 commence dès aujourd’hui.

Vaste chantier que celui d’anticiper… Comment s’y prendre ? La prospective est une solution. Ce terme que l’on entend de plus en plus renvoie à la démarche qui vise à éclairer les actions présentes à la lumière des futurs possibles et souhaitables.

L’accélération du changement et la multiplication des incertitudes nous obligent à nous tourner résolument vers l’avenir, à voir loin, avec un regard sur le long terme, à voir large, avec une approche globale et interdisciplinaire, à voir ensemble grâce à une démarche participative.

La Haute école de gestion (HEG) propose le 24 avril un atelier au cours duquel les participant-e-s, étudiant-e-s des hautes écoles genevoises, professionnel-le-s et citoyen-ne-s, co-construiront ensemble plusieurs futurs possibles pour Genève à l’horizon 2050 autour du thème de la mobilité.  Pour faire émerger ces futurs : un kit méthodologique, conçu avec les étudiants du Master of Science en Business Administration de la HES-SO, supervisés par l’équipe de prospective de la HEG.

Cette « mémoire du futur » sera ensuite utilisée pour formuler les choix à faire et les actions à entreprendre dès à présent pour assurer les conditions d’un développement souhaitable pour le canton.

Etudiant-e-s: Valentine Eternod, Michaela Hovorkova, Nadir Laguerre, Angélique Roverc’h, Joël Sobraguilheiros

Enseignant : Thomas Gauthier

Assistante : Vanessa Welti

HEG

Le retour des caravelles

Concert

Infos pratiques:

Concert, Mardi 24 avril, place Neuve

Lien Google Maps

Le retour des caravelles


Concert

Héritier de la musique baroque née dans les missions jésuites d’Amazonie au 17e siècle, l’Ensamble Moxos, formé par des jeunes musiciens et artistes de San Ignacio de Moxos, en Amazonie bolivienne, offre un concert qui reflète un patrimoine exceptionnel à découvrir. Avec la participation des étudiants du département de musique ancienne de la HEM.

L’Ensamble Moxos se produira pour la troisième fois à Genève,  dans le cadre d’une tournée européenne. Formé par des jeunes musiciens et artistes de San Ignacio de Moxos, en Amazonie bolivienne, cet ensemble offre un métissage de musique baroque importée d’Europe par les missionnaires jésuites à l’époque coloniale et d’expression amérindienne précolombienne faisant converger musique, chant et danse. Lors du concert le 24 avril  intitulé  « Le retour des caravelles » les étudiants du département de musique ancienne de la Haute école de musique se joignent à l’ensemble. Ils feront résonner la Grande salle de la place Neuve au son de ces œuvres métissées.

Un patrimoine sauvegardé

Si l’on peut encore écouter aujourd’hui ce patrimoine musical, c’est grâce à  une religieuse espagnole, Maria Jesús Echarri, établie à San Ignacio de Moxos, qui en 1996 alerte sur la perte de ce  patrimoine musical traditionnel, ce dernier n’étant plus détenu que par quelques anciens. Il est donc décidé de le transmettre à la jeunesse locale. De là naîtra l’école de musique, aujourd’hui devenue l’Institut supérieur de Musique de San Ignacio (ISMI) et son ensemble, Ensamble Moxos, avec le succès à travers le monde qu’on lui connaît aujourd’hui. Sauvegarder l’héritage musical de la région reste une de ses missions principales.  L’ISMI forme des musiciens avec un système d’enseignement basé sur l’apprentissage en groupe où les élèves les plus avancés, conseillent les plus novices. Les professeurs actuels sont issus de la première volée de gradués de cette école.

De San Ignacio de Moxos à Genève

Des liens ont été tissés avec la Haute école de musique de Genève (HEM). Francis Biggi, doyen du département de Musique ancienne a soutenu l’initiative d’une étudiante du Master en Pédagogie, Carla Claros Rollano. Ensemble, ils ont imaginé un échange pédagogique, permettant aux étudiants spécialisés dans les instruments pratiqués à San Ignacio de réaliser leur stage pédagogique là-bas. Un double objectif : donner aux jeunes musiciens boliviens quelques bases plus « académiques » et pour les étudiants de la HEM observer une autre approche de l’enseignement et de la musique.

Cette mobilité culturelle sera mise en avant lors du concert ce 24 avril.

Création en mouvement

Mapping

Infos pratiques:

Mercredi 18 avril, 17h-23h

Lien Google Maps

Mardi 24 avril, 17h-23h

de Domino Deadpool Cosplay Cosplay Shoes Deadpool 2 2

Lien Google Maps

Vendredi 27 avril, 17h-23h

Deadpool Deadpool 2 2 Domino Cosplay Shoes Cosplay de

Bout Bout SLC03935 Femme Ouvert SLC03935 AdeeSu Femme Ouvert SLC03935 Ouvert Bout AdeeSu AdeeSu xCwHqgA

Création en mouvement


Mapping

HEAD, filière communication visuelle, projet porté par Claudy Iannone

Une interprétation numérique du savoir autour de la mobilité des 6 écoles diffuse les connaissances dans la ville au travers d’une architecture mobile.

Des séquences d’animation numérique réalisées par 19 étudiant-e-s en communication visuelle de la HEAD – Genève interprètent les différents projets mobilité(s) portés par les écoles de la HES-SO Genève.

Une architecture mobile a été imaginée pour présenter leur diffusion sur plusieurs écrans offrant ainsi un espace tridimensionnel d’images animées. Cette structure séjourne dans différents lieux de la ville de Genève et à Carouge permettant ainsi de souligner le caractère itinérant du projet.

 

Étudiant-e-s : Jessica Bertolino, Sulliane Bressoud, Aylin Ozcaki, Anne-Soorya Takoordyal, Fanny Blanchet, Margaux Boucharlat, Yanis Brunet, Catia Ferreira Barreiras, Elisa Gleize, Maurane Hyppolite, Joanne Joho, Nayon Kim, Léa Lansiaux, Juliette Lepineau, Perrine Morel, Simon Munōz, Laurine Perney, Manuel Pozo, Romain Tronchin

Enseignants : Jérôme Baratelli, Claudy Iannone

Design et construction du dispositif de diffusion : Camille Dedieu , Wendy Gaze

Adaptation des séquences d’animation et installation : Martin Besson, David Zo Meroni

HEAD

Véhicule électro-musculaire (VEM)

Un véhicule urbain pour se déplacer au quotidien

Véhicule électro-musculaire (VEM)


Un véhicule urbain pour se déplacer au quotidien

HEPIA, projet porté par Jacques Richard

De nouvelles manières de se déplacer au quotidien voient régulièrement le jour. Avec la réalisation du véhicule électro-musculaire, ce sont trois volées d’étudiant-e-s qui facilitent les trajets urbains de chacun-e.

Concevoir les déplacements en milieu urbain, c’est d’abord partir d’un besoin. Au quotidien, nous avons surtout besoin de nous déplacer confortablement et facilement avec la possibilité de transporter courses et matériels divers. En matière d’écoconception,  le VEM, ou véhicule électro-musculaire, est le fruit d’une cohésion parfaite entre différentes entités de formation à Genève.

Le projet a été réalisé par les étudiant-e-s en génie mécanique de HEPIA en plusieurs étapes : concept de base, modélisation, mise en plan et montage final avec la collaboration du Centre de formation professionnelle technique (CFPT) pour l’usinage des pièces. Un premier prototype fonctionnel au niveau de la mécanique du véhicule devrait voir le jour d’ici quelques semaines.

Etudiant-e-s : Bastien Alber, Unai Correa Batiz, Luca Di Salvo, Nicolas Dütsch, Pascal Hanselmann, Samer Kanaah, Miroslava Senajová, Sébastien Thorimbert, Marouane Belhassan, Sarah Graba, Théodore Grinling, Marouan Mestiri, Shkumbin Shatri, Youssef Ziani, Sydney Bussard, Bastien Calame, Guillaume Huberson, Adrien Paul, Alexandre Wenta, Tancrède Voûte, Jean-Denys Demierre, Daniel Valadares, Marc Delaporte, Antonio, Pozo, Nicolas Bretton, Fabien Thuner, Alexander Chan Azofeifa, Mathieu Luyet

Enseignants : Jacques Richard, David Zieder
Deadpool 2 2 Cosplay de Shoes Cosplay Deadpool Domino En collaboration avec le CFPT : Olivier Cujean, Damien Tercier, Laurent Huguenin, Olivier Falquet, Guy Vuillermoz
En collaboration avec le CFPC : Jacques Eiggenmann, Alexandre Favre

HEPIA

Deadpool Deadpool 2 Domino Cosplay Cosplay de 2 Shoes

Au-delà des limites, la technique au service du dépassement de soi ?

Conférence

Infos pratiques:

Conférence, mercredi 25 avril, 18h30

Lien Google Maps

Au-delà des limites, la technique au service du dépassement de soi ?


Conférence

HEPIA, Silke Pan et Michel Perraudin

Faire de la performance technique et écologique un outil de performance sportive et de dépassement de soi pour une athlète, c’est la prouesse du biobike construit pour la championne du monde de handbike, Silke Pan.

Le biobike, c’est la rencontre entre l’histoire d’une athlète hors-norme et le développement d’un projet d’écoconception. Le plus souvent, les projets d’ingénierie sont centrés sur la technique, la recherche de la conception optimale répondant à des objectifs précis de rendement et de performance. Et si on prenait le problème à l’envers ?  Silke Pan est vice-championne du monde de handbike, et paraplégique. En tant qu’athlète de haut niveau, son matériel participe de son succès, et  il doit être à sa hauteur. C’est ce défi que relève Biomobile avec le biobike : construire un handbike de compétition qui permette à Silke de révéler tout son potentiel. Son parcours met en lumière la place de l’humain dans le développement des technologies ; le dépassement de soi est certes une question individuelle, mais il dépend aussi d’une multitude de facteurs.

Biomobile est une association qui a pour objectif de concevoir des véhicules utilisant des matériaux végétaux dans leur construction et en utilisant des carburants issus de déchets organiques. En alliant technique et conception écologique, le biobike est plus performant que les handbikes traditionnels. Faire de la place pour la performance dans le handisport, c’est une évidence.

atelier créagir

Inventer la ville de demain, transformations à Grosselin

Infos pratiques:

Exposition, 20 avril - 2 mai

Lien Google Maps

Vernissage, jeudi 19 avril, 18h00

Lien Google Maps

Shoes Deadpool Deadpool 2 Cosplay de 2 Domino Cosplay atelier créagir


Inventer la ville de demain, transformations à Grosselin

HES-SO Genève, projet porté par Simon Gaberell

Imaginer la transformation d’un quartier par des projets agiles, collaboratifs et interdisciplinaires favorisant l’engagement des populations. Les étudiants des filières de santé, de gestion, du travail social, d’architecture, d’architecture du paysage, du design et de la gestion de la nature collaborent et proposent en petits groupes des projets créatifs et concrets pour inventer la ville durable de demain.  

« Inventer la ville de demain », tel est le défi proposé aux étudiant-e-s des différentes écoles HES genevoises, en collaboration avec le département de l’aménagement du logement et de l’énergie (DALE). Situé sur le territoire de la Ville de Carouge, le projet urbain Grosselin accueillera logements, commerces, bureaux et ateliers. La transition entre l’actuelle zone industrielle et le futur quartier urbain doit être pensée, réfléchie et accompagnée pour pouvoir faire émerger une dynamique de vie totalement nouvelle pour la zone. La perspective de ces changements profonds donne lieu à une foule d’idées et de projets pour accompagner cette transition. Les projets des étudiant-e-s seront présentés dès le 19 avril, date du vernissage. Au programme :

Drize en ville – Valoriser la Drize comme un espace vert central du futur quartier favorisant la rencontre et les échanges.

Les Halles de Grosselin – un lieu de rencontre modulable au fil de l’année, de zone de repos à préau, d’espace commun à ludothèque.

Ninomade – une maison de quartier mobile et évolutive, un lieu central pour créer une dynamique sociale basée sur l’échange.

L’Echo du quartier – une structure mobile qui parcourt les écoquartiers à Genève et en Suisse pour partager expériences et discussions

Grosselin bouge – favoriser les rencontres intergénérationnelles par le sport en valorisant le patrimoine industriel existant

 

Le meilleur projet sera récompensé par le prix Créagir, dont le Jury public se tiendra le 26 avril de 10h à 12h à l’espace 3DD.

Étudiant-e-s : Naima Benninger ; Tamara Boldireff ; Julien Bourrigan ; Yanis Brunet ; Paulo-Rafael Costa-Magalhaes ; Lara De Bortoli ; Melody De Matteis ; Samuel Evequoz ; Melissa Frongillo ; Lise Gamperle ; Alexandrine Hamm ; Gaetan Hirsch ; Noureddine Kenita ; Marouchka Moritz ; Simon Munoz ; Hugo Phelouzat ; Julien Plancherel ; Basma Rouissi ; Thibaut Schmitt ; Antonio Schuhmann-Dos Santos ; Annette Solis-Suarez ; Romain Tronchin ; Jethro Volmar ; Nicolai Vuagniaux ; Baptiste Walti

Enseignant-e-s :  Didier Challand;  Yves Corminboeuf ; Laurent Cornaglia ; Jérôme Favoulet ; Simon Gaberell ; Yves Hausser  ; Nathalie Mongé; Adeline Paignon

En collaboration avec le Département de l’aménagement, du logement et de l’énergie (DALE)

Scénographie de l’exposition : HEAD, Yves Corminboeuf et ses étudiant-e-s

HEPIA | HEG | HEAD | HEM | HEdS | HETS

Mignonnes D de Anti Pantoufles Patte de Patte de Pantoufles Coton 6B1fw

Migrations :

apprendre les itinéraires

Infos pratiques:

Conférence, mercredi 2 mai, 18h30

Lien Google Maps

Femmes MMGZ Escarpins Cuir MMGZ v Femmes xxEBvCwqg

Migrations :


apprendre les itinéraires

La migration, un sujet vaste, au cœur des questions actuelles.  La HES-SO Genève se penche lors de la table ronde « Migrations : apprendre les itinéraires » sur les parcours des personnes migrantes. Une occasion de parler de la place qui leur est accordée dans notre société, dans nos villes, nos écoles, nos institutions. 

Cohabiter. Transition et insertion, la ville comme échelle du changement ?

Iván Vuarambon

L’expérience humanitaire au service de la ville contemporaine. Comment l’espace urbain se modifie à travers les crises migratoires. Imaginer un enseignement qui explore de façon objective les interfaces et la possibilité d’améliorer l’intégration par la forme et l’usage de la ville.

De l’exil à la transmission

Irma Cilacian

Arménienne d’origine, arrivée à Genève en 1982, elle témoignera de son parcours, son histoire et de l’implication de son vécu par rapport à la forme de son enseignement à la HEAD, l’empreinte de son itinéraire sur son parcours.

Participation et inclusion : les défis de la migration

Claudio Bolzman

Participation et inclusion constituent des défis importants pour le travail social dans le domaine des migrations. Sociologue à la HETS, Claudio Bolzman abordera le grand changement provoqué par la migration chez les personnes qui la vivent, comme chez les personnes qui se sentent menacées dans leurs positions, leurs identités par l’arrivée de nouveaux venus. Des itinéraires qui se croisent et doivent s’adapter. La question de l’évolution des institutions (écoles, administrations, etc.) sera également posée.

Rendre visible l’invisible

Jean Revillard

Jean Revillard est une des grandes voix de la photographie documentaire suisse. Pour sa série Jungles calaisiennes, le photographe se familiarise pendant deux ans avec les candidats à l’immigration outre-Manche, qui se sont réfugiés dans la forêt. Il abordera également de son nouveau projet en Sicile et apportera un regard documentaire et artistique interpellant.

 

Modérateur :

Raphaël Rey : doctorant en sciences humaines et sociales à l’Université de Neuchâtel. Sa thèse de doctorat a pour objectif de rendre compte des expériences vécues, des contraintes, des pratiques et des représentations des personnes demandeuses d’asile en Suisse, à travers une démarche ethnographique. En s’intéressant plus particulièrement à l’élaboration des récits d’asile et aux expériences quotidiennes de la procédure, cette recherche interroge les relations quotidiennes de ces personnes avec les cadres politique, juridique et administratif suisses en matière d’asile.

Raphaël Rey travaille également à l’Université de Berne, dans le cadre du Projet FNS « Doing Credibility : The Construction of credibility in Swiss Asylum Procedures », dirigé par la Prof. Julia Eckert.

 

Intervenants

Iván Vuarambon
2 Deadpool Cosplay Cosplay 2 Deadpool de Domino Shoes
Architecte indépendant à Genève, il obtient son Master en architecture EPFL en 1988. Depuis 2003 architecte de l’urgence pour la DDC (Direction pour le Développent et la Coopération Suisse). A ce jour plus de 20 missions dans une quinzaine de pays différents par suite de conflits ou de catastrophes naturelles. Depuis 2005 intervenant régulier dans des ateliers et débats sur l’architecture humanitaire (Academia Mendrisio, EPF-L, HEPIA, CERAH) et formateur pour des experts en reconstruction (UNHCR, DDC). En 2017 Professeur invité à l’HEPIA au niveau Master sur la thématique de l’architecture de crise.

 

Irma CilacianYoga Pilates Dreamone Danse Ballet Gymnastique Femme Ballerines enfant Chaussons Chaussures Fille Chaussures de de Toile qASwvrBzq
Irma Cilacian vit et travaille à Genève. Elle obtient son Master en architecture EPFL en 1999. De 2001 à 2009, elle collabore au sein de la section d’architecture à l’EPFL. En 2008, elle fonde son bureau Gandolfi + Cilacian Architectes. Depuis 2010, elle poursuit également son engagement à la théorie et l’enseignement de l’architecture à la HEAD, par des workshops, en tant que jury dans des critiques de Bachelor et le cours de Structures donné aux futurs architectes d’intérieur.

 

Claudio Bolzman

Claudio Bolzman est docteur en sociologie et professeur à la HETS de Genève et à l’UNIGE, spécialiste de la sociologie des processus migratoires. De 2004 à 2012, il fut responsable du Centre d’études de la diversité culturelle et de la citoyenneté (CEDIC) à la HES-SO. Questionnant des thèmes comme les migrations en lien avec des parcours de vie, les politiques migratoires et le transnationalisme depuis une vingtaine d’années, il conduit plusieurs recherches en Suisse dans le cadre du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNS). Auteur de nombreuses publications sur les questions migratoires et sur l’interculturalité.

 

Jean Revillard

Jean Revillard est une des grandes voix de la photographie documentaire suisse. Ses rapports prophétiques avec l’immigration illégale lui on valu deux World Press Photo Awards. Jean Revillard traite de la question des réfugiés au sens le plus large : malades des radiations, prostituées poussées dans la forêt, réfugiés du tsunami, ils suit souvent pendant longtemps des hommes et des femmes poussés au bord de la civilisation. Dans des forêts, des grottes, où des habitations de fortune le photographe documente leurs existences précaires dans un style qui rappelle les conditions primitives.

HEPIA | HEAD | HETS

Domino Cosplay Shoes 2 Cosplay Deadpool 2 Deadpool de nIzOqRq Domino Cosplay Shoes 2 Cosplay Deadpool 2 Deadpool de nIzOqRq Domino Cosplay Shoes 2 Cosplay Deadpool 2 Deadpool de nIzOqRq Domino Cosplay Shoes 2 Cosplay Deadpool 2 Deadpool de nIzOqRq
Deadpool 2 Domino Cosplay chaussures Deadpool 2 Cosplay chaussures Description :



Haute qualit